Les exercices pour avoir des pectoraux en béton !

Les exercices pour avoir des pectoraux en béton !

Pectoraux

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs exercices de musculation afin de développer vos pectoraux :

Développé couché à la barre :

Pectoraux : Développé couché à la barre

Muscles ciblés :

Cet exercice est l’un des fondamentaux de la musculation. Il permet de travailler beaucoup de muscles notamment le grand pectoral, le petit pectoral, les triceps ainsi que le deltoïde antérieur.

Exécution de l’exercice :

Avec cet exercice, attention à ne pas mettre trop de poids, car vous devez être capable de reposer la barre sur les chandelles (supports) du banc.

Allongez-vous sur le banc, mettez vos mains en pronation (l’extérieur de vos mains vers le haut de votre corps) sur la barre et écartez les un peu plus que la largeur de vos épaules.

Soulevez la barre des chandelles et abaissez la barre lentement jusqu’à votre poitrine en évitant de toucher vos pectoraux.

Relevez la barre en tendant vos bras.

Il ne faut pas essayer d’aller trop vite et surtout ne pas donner des à-coups avec votre dos !

 Respiration :

Inspirez lors de la descente de la barre et expirez lorsque vous poussez la barre vers le haut.

 

Développé incliné avec haltères

Pectoraux : Développé incliné avec haltères

Muscles ciblés :

Cet exercice est un bon complément au développé couché. Il permet de travailler les pectoraux, en particulier la partie haute, ainsi que les épaules et les triceps

Exécution de l’exercice :

Pour débuter, il faut mettre une légère inclinaison sur le banc et l’augmenter petit à petit.

Évitez de prendre trop de poids sur vos haltères, car il faut exécuter le mouvement lentement et correctement pour éviter de se blesser.

Prenez les haltères et allongez-vous sur le banc. Vos pieds doivent être au sol.

Levez les haltères vers le haut en équilibrant vos mains. Une fois vos bras tendus, faites descendre les haltères avec pour arriver jusqu’au niveau de vos pectoraux. Les haltères doivent être plus écartés que vos épaules.

Respiration :

Inspirez lors de la descente des haltères et expirez lorsque vous poussez les altères vers le haut.

 

Pompes classiques

Pectoraux : Pompes

Muscles ciblés :

Vous avez très certainement déjà pratiqué cet exercice. Il s’agit de l’un des exercices de base.

Les pompes permettent de travailler le grand pectoral, les deltoïdes et les triceps

Exécution de l’exercice :

L’avantage de cet exercice est qu’il ne faut aucun matériel pour le réaliser, vous pouvez donc le pratiquer partout.

Mettez vos mains sur le sol avec un écartement plus grand que la largeur de vos épaules. Tendez vos jambes et mettez vos pieds joints.

Fléchissez vos bras jusqu’à ce que votre poitrine soit proche du sol.

Ensuite il faudra pousser pour remonter.

Il faut éviter de baisser la tête et vos doigts doivent rester droits.

Cet exercice peut avoir plusieurs variantes :

Pompes avec buste incliné : il s’agit du même exercice sauf que vos pieds sont surélevés

Pompes sur les genoux : cet exercice est utilisé si vous avez des difficultés avec les pompes classiques. A la place d’avoir les pieds qui touchent le sol, il s’agit de vos genoux et vos jambes sont croisées vers le haut.

Pompes avec modification de l’écartement des mains : autre variante des pompes classiques, l’objectif est d’augmenter ou de diminuer l’écartement de vos mains pour travailler différemment vos pectoraux et pour ajouter de la difficulté.

Respiration :

Inspirez lorsque vous descendez et expirez lorsque vous remontez


Pour améliorer votre entrainement, voici nos articles sur les d’autres muscles :


Obtenez votre guide : Les 10 conseils pour débuter la musculation

Julien

Leave a Comment